Accueil > Fiches d'élevage > Les Mygales & scorpions (Arachnides) > Mygales

POECILOTHERIA RUFILATA

ATTENTION : les mygales ne sont pas mortelles ! Cependant, elles possèdent toutes un venin qu'on ne peut retirer à moins de les mutiler mortellement. Elles ont en effet besoin de leur venin pour immobiliser et prédigérer leurs proies, c'est pourquoi il ne faut pas penser (et croire un vendeur sans scrupules) que le venin a été retiré pour rendre la mygale inoffensive ! Certaines espèces sont munies d'un venin assez efficace qui peut faire passer à la victime de très mauvais moments ! Lisez donc attentivement les fiches de chaque espèce. Mais à l'inverse, il ne faut pas tomber dans la psychose : on peut possèder des araignées en agissant de façon responsable, avec une espèce qui correspond à votre niveau d'expérience.

Description : Cette espèce est actuellement la plus grande mygale arboricole asiatique connue, plus grande le plus souvent que la P. Ornata, soit plus de 20 centimètres. Céphalothorax verdâtre marqué d'une tache noire qui entoure les yeux, un dessin sur l'abdomen plus clair, dans les tons jaunes, et des stries jaunes sur les pattes. La teinte générale est jaunâtre et brun clair avec des poils rouges. Le dessous est uniformément marron foncé, alors que le dessous des pattes est jaune. Le venin de cette mygale est considéré comme potentiellement dangereux pour l'homme, comme pour les autres mygales asiatiques d'ailleurs. Mais il est vrai que cette espèce est agressive et qu'il faut s'en méfier : elle ressemble un peu à l'Ornata question tempéramment, et s'il est vrai qu'elle fuit d'abord avant de mordre, elle mord quand même assez facilement lorsqu'elle se sent menaçée.

L'accouplement n'est généralement pas difficile car la cohabitation est même possible si la femelle a été correctement nourrie. Le mâle tapotera surtout la nuit, sur les vitres pour appeler la femelle et avant/pendant la pariade, qui dure plusieurs heures. La journée, vous n'entendrez rien, les 2 mygales restant chacune de leur côté. Mais dé le soir venu, le mâle tapote bruyamment.

Maintenance : Seront nécessaires une hygrométrie égale à 90%, et des températures de 25 à 30°C. Si vous en avez la possibilité elle appréciera un gradient thermique, qui lui permettra de bénéficier de plusieurs températures dans son habitat : vous verriez alors qu'elle affectionne la chaleur, pour passer la plupart de son temps prés du point le plus chaud. Préférez un chauffage par cordon chauffant (ou plaque chauffante), que vous mettrez si possible à l'extérieur du terrarium, sur une paroi, pour éviter les accidents (brûlures ou sècheresse excessive de l'installation). Si le cordon n'est pas très puissant, vous pouvez le disposer à l'intérieur, mais toujours sur une paroi plutot qu'au sol. Les poecilotheria présentent une grande envergure, jusqu'à 20cm pour celle-ci, et elles sont très actives la nuit : c'est la raison pour laquelle nous vous conseillons un terrarium de 40cm de haut minimum.

Il lui faudra aussi un grand réservoir d'eau, autour duquel elle peut passer beaucoup de temps, notamment autour d'une mue. Cela vus aidera également à obtenir une hygrométrie réelle et constante.

Cette mygale n'est pas difficile à maintenir, mais elle est déconseillée au débutant en raison de son agressivité, de son venin toxique.

Nourriture : insectivore (grillons, blattes, criquets), la mygale peut manger tout ce qui bouge. Cela dit, les insectes sont suffisants.

En résumé :

- Caractère : agressif plus
- Origine : Sri LAnka
- Moeurs :semi-arboricole
- Biotope : forêt tropicale humide
- Taille adulte :20-22 cm
- Esperance de vie : 8 ans
- Nourriture adaptée : insectes

Vue de dessus d'une très jeune femelle. Les poecilotheria sont souvent tête en bas. - 7.5 ko

Vue de dessus d'une très jeune femelle. Les poecilotheria sont souvent tête en bas.

On peut voir ici les couleurs particulières de cette belle espèce - 8.5 ko

On peut voir ici les couleurs particulières de cette belle espèce

Vue rapprochée - 8.7 ko

Vue rapprochée

Là, elle essaye de s'enterrer, apeurée - 7.6 ko

Là, elle essaye de s'enterrer, apeurée

Détail des soies et de la zébrure jaune citron. - 10.2 ko

Détail des soies et de la zébrure jaune citron.