Accueil > Articles > Conseils techniques

Sables et occlusion chez un reptile.

L'utilisation de sable dans nos terrariums est assez fréquente, et lorsque l'espèce s'y prête réellement (geckos léopards par exemple), elle constitue 50 à 60% des choix des propriétaires. Vous pouvez trouver ce sable sous différentes formes dans le commerce, et principalement sous deux formes : Le calcisand : il présente l'avantage indéniable de proposer du calcium pur en cas d'ingestion par l'animal, ce qui ne peut que lui faire du bien. Le sable du désert, ou reptisand : il est très fin, et peut servir par exemple à stimuler la ponte des femelles gravides.

Il est fortement déconseillé d'utiliser le sable quel qu'il soit lorsque vous maintenez une espèce qui ne vit pas normalement en milieu aride ou désertique.
- La première raison est que ce dernier va être humide, et se mélangeant avec les restes de nourriture et les excréments, le tout avec beaucoup de chaleur, vous allez obtenir un bouillon de culture de bactéries nombreuses et variées ! Vous risquez donc en prime une infection caractérisée de la gueule de votre animal s'il y touche, voire une septicémie si ca continue.
- La seconde est que cela dégage une mauvaise odeur très rapidement.
- La troisième : il absorbe beaucoup l'humidité et durcit. Pourtant, si vous utilisez le sable pour les bonnes espèces, par exemple Eublepharis Macularius, Pogona, Uromastyx, vous ne risquez à priori rien. Sauf que le véritable sable (le 2ème présenté plus haut), s'il est ingéré peut rapidement causer des occlusions intestinales sévères !! Et contre une occlusion, il n'y a que la chirurgie, et parfois cela ne fonctionne pas si c'est vu trop tard.

Il est donc réellement conseillé d'utiliser le sable de calcium, en tout cas pendant toute la croissance des animaux, autour des reproductions et pendant que la femelle est gravide : en fait lorsque les animaux ont le plus de chances d'en manger par besoin physiologique. Nous conseillons le vrai sable (sable du désert, reptisand, etc.) pour les adultes qui n'ont pas pour habitude d'en ingérer, et surtout pour les scorpions et les mygales qui peuvent être mises sur ce substrat (arides et désertiques).

Sinon, il vaut mieux le sable de calcium. Et pourtant, alors que des recherches poussées des scientifiques de nombreuses marques renommées (T-Rex, Hobby) démontrent que le sable de calcium ne présente aucun danger, il semblerait que quelques dangers subsistent pour le cas où un reptile en mangerait trop. En effet, si votre lézard en avale régulièrement, en-dehors des repas, il est fort conseillé de changer de substrat, car en fin de compte il pourra faire une occlusion comme avec le sable véritable. LA raison en est simple : le sable de calcium durcit dans l'intestin parce qu'avalé en trop grosse quantité, et n'est alors pas plus digestible qu'un caillou ! Bloquant le transit, c'est la mort promise par occlusion.