Accueil > Fiches d'élevage > Mammifères

CYNOMYS LUDOVICIANUS

Chien de prairie à queue noire

Description : Cette espèce se différencie au niveau anatomique par la pointe noire de sa queue, tandis que sa couleur générale est fauve, avec des poils marron foncé, noirs et blancs. Il fait partie de la famille des Sciuridés, et de la sous-famille des sciurinés qui regroupe les spermophiles (écureuils), les marmottes et les chiens de prairie. Notre charmant animal est donc à la fois une marmotte (il en a l'allure) et un écureuil (il mange avec ses mains par exemple). Il ressemble beaucoup à son cousin le Spermophylus Richardsoni, qui est semblable, bien qu'un peu plus petit.

Il existe d'autres espèces de chiens de prairie, qui sont menaçées et interdites au commerce.

Le corps de cet animal est le résultat d'une adaptation à la vie à la fois souterraine et de surface : sa tête ne possède pas de parties saillantes (oreilles, museau) et ses membres antérieurs, munis de griffes robustes, sont puissants. Comme les écureuils, il peut prendre la nourriture avec ses mains, et peut même se dresser sur ses pattes postérieures pour observer ce qui se passe aux alentours.

Autre aspect physique qu'il faut connaître pour éviter les surprises : le chien de prairie possède 3 glandes anales qui sécrètent une matière qui sert normalement à marquer le territoire. En cas de stress quel qu'il soit, ces glandes renfermées dans des canaux blancs, sortent de façon rythmique du sphincter ; une personne non prévenue pourrait penser à des vers blancs, mais ce n'est pas du tout le cas !

Dans la nature, cette espèce vit en colonies nombreuses et très développées, avec une organisation sociale élaboré. Il plaît d'autant plus qu'il est attachant et qu'il possède une réelle aptitude à avoir des comportements affectueux.

S'en occuper : Le chien de prairie représente évidemment un engagement quotidien au travers duquel vous ne pourrez passer : il a besoin, pendant au moins 8 ans, de soins quotidiens, de caresses et de câlins, d'une nourriture variée et d'une eau propre et changée chaque jour (sauf biberons). Il a besoin de se dégourdir les pattes régulièrement et ne peut pas rester en cage continuellement ! Ne prenez donc pas cet animal si vous avez peur de le laisser sortir et fouiller partout dans votre maison, car en cage tout le temps il serait vraiment malheureux et stressé. Un chien de prairie peut vivre seul si vous avez beaucoup de temps à lui consacrer ; si vous souhaitez en acheter un seul, vous pouvez prendre contact avec nous pour connaître la marche à suivre. Cependant, nous vous conseillons un couple pour plusieurs raisons : il ya peu de personnes qui peuvent se permettre le luxe de rester chez eux avec leurs animaux toute la journée. Votre chien de prairie risque donc de s'ennuyer la journée s'il se réveille et veut sortir de sa cage, ce qui risque de provoquer un stress négatif. Un couple s'occupera un peu le temps que vous rentriez pour les sortir, et vous serez heureux de retrouver ces 2 charmantes frimousses qui réclament des caresses ! De plus, un couple stressera beaucoup moins pendant la phase d'adaptation. Enfin, le transport sera lui aussi moins stressant s'ils sont deux !

Les chiens de prairie disponibles chez Jungleshop sont jeunes et déjà sociabilisés : nous prenons beaucoup de soin à jouer avec eux chaque jour, et à leur procurer les caresses dont ils raffolent. Ils ne leur manquent plus que leur maître !

Installation Les chiens de prairie ont besoin d'un espace minimal pour dormir et vivre pendant que vous n'êtes pas là. Vous ne pouvez pas les laisser seuls toute la journée chez vous car ils feraient trop de bêtises et risqueraient des accidents domestiques de toutes sortes, tellement ils n'en font qu'à leur tête. Nous conseillons de les installer dans une cage en verre (vivarium), spécialement conçu pour eux avec des aérations larges, un bac haut, des portes coulissantes bloquées par une serrure, et une barre en verre pour protéger les glissières. Oubliez les cages traditionnelles qui ne dureront pas : ils rongent les barreaux sans cesse, grignotent le bac en plastique, et parviennent finalement à désouder les barreaux qui ont résisté...quelques mois à peine... Ils peuvent se blesser le museau et font beaucoup de bruit !

Le vivarium constitue donc un lieu préservé dans lequel il finit de toute façon par dormir systématiquement lorsque vous n'êtes pas là. A vous de lui fabriquer une aire de jeu annexe avec des tubes en pvc, des pots en terre cuite, etc. Il n'en sera que plus heureux. Il est conseillé de ne pas sortir votre chien de prairie pendant les 2 ou 3 semaines qui suivent votre achat, pour qu'il s'adapte d'abord à sa cage plutôt qu'aux sorties ! Sinon vous aurez plus de mal à le remettre règulièrement dans sa cage par la suite !

PRECAUTIONS !! Le cynomys est vraiment un animal attendrissant qui ne demande qu'à être caressé. Mais attention lorsqu'il n'est pas content ! Si vous cherchez à l'attraper alors qu'il fait une bêtise, par exemple, il n'hésitera pas à vous griffer et/ou à vous mordre ! En effet, c'est là son petit côté "sauvage" qui reprend le dessus, et rien ne pourra le changer, quoi que vous fassiez. Toutefois, une fois habitué, on sait fort bien quand il faut éviter de l'attraper, et sachez que 5mn après un épisode de colère, il revient toujours pour avoir ses gratouilles...

Manipuler votre chien de prairie ! Si vos intentions s'éloignent des caresses et du jeu, et que le chien de prairie le sent (par ex le rentrer dans sa cage), il sera immédiatement irritable. Il va alors se laisser difficilement attraper, aboyer de façon sonore et stridente, se débattre, et sera même prêt à vous mordre ! IL FAUT DONC LE PRENDRE SOUS LES AISSELLES, avec le pouce d'un côté et les doigts de l'autre, en le serrant fermement mais souplement. Placez l'autre main sous le postérieur. Une fois que vous lui avez fait les soins éventuels nécessaires, reposez-le doucement et approchez-vous de lui lentement pour renouer le contact. Il risque de ne pas accepter tout de suite, mais sa rancune finit bien vite par disparaître. Si vous vouliez le mettre dans la cage, il ne sera pas content du tout ; il renouera le contact naturellement un peu plus tard.

Cohabitation Concernant enfin sa cohabitation avec d'autres animaux, sachez que le chien de prairie n'est pas hostile envers les autres êtres vivants quels qu'ils soient ! Seulement, soyez vigilants et surveillez l'autre animal qui ne va peut-être pas voir les légers mordillements de son oreille d'un bon oeil ! N'oubliez pas que le rongeur est la proie ancestrale du chien et du chat : vous devez donc y aller doucement et ne laisser tous ces animaux ensemble qu'une fois bien habitués et uniquement en votre présence.

Nourriture : Vous pouvez leur donner des aliments pour hamsters, ou chinchillas, mais attention aux surdoses ! Il deviendra obèse et pourra mourir précocément ! Il faut leur en donner un peu, et combler le reste en fibres : chicorée, laitue, frisée, pissenlit, endive, blettes, carottes, navets, fenouil, courgettes, concombres, pomme de terre, patates douces, radis, écorce de pommier, de saule, de poirier et de cerisier, pommes, poires, fraises, prunes......et la liste est longue. Pensez à ne donner que des aliments séchés, à température ambiante.

Reproduction : Elle est difficile en captivité. Ils s'accouplent souvent en catimini dans leur tanière, à l'abri des regards, et le mâle a souvent besoin d'un harem ! Cependant, certaines personnes y parviennent (et de nombreux éleveurs également). Ils ont besoin pour cela d'être totalement intégrés à leur nouvelle famille humaine, pour considérer les personnes qui les élèvent comme les leurs. Si les heureuses naissances se produisaient, surmontez votre curiosité et n'allez jamais voir les petits dans le nid : la mère les tuerait ou au moins les abandonnerait !

ATTENTION ! Ils sont désormais totalement interdits au commerce en France, et vous devez êtrre titulaire d'un certificat de capacité pour en posséder un.

Jeunes sevrés - 5.9 ko

Jeunes sevrés

En laisse, c'est l'occasion de les faire aller partout. - 6.6 ko

En laisse, c'est l'occasion de les faire aller partout.

Posture caractéristique pour scruter l'horizon - 5.8 ko

Posture caractéristique pour scruter l'horizon

Docile, il aime les caresses, comme chacun sait... - 6.4 ko

Docile, il aime les caresses, comme chacun sait...