Accueil > Articles > Connaissances en terrario

Détention des reptiles interdite ?

Le maintien en captivité des reptiles n'est absolument pas interdit. Seuls les transports et le commerce sont soumis à document C.I.T.E.S par exemple, pour les espèces protégées par la Convention de Washington.

Pourtant, il est quand même nécessaire de pouvoir justifier l'origine licite de ces animaux. Pour cela, en cas de contrôle, il appartient au propriétaire de fournir la preuve que l'animal en question a bien été acheté dans un magasin qui répertorie chaque espèce dans un registre d'entrées/sorties dans lequel seront écrits les noms, origines et numéros de CITES (pour les animaux qui proviennent hors CE le plus souvent) des animaux achetés ou cédés. Un numéro CITES n'est pas obligatoire pour la vente d'animaux effectuée à l'intérieur de la Communauté Européenne.

Les lois et règlements sur la protection de ces espèces remontent à 1977 et ont été applicables à partir de 1984, ce qui rend très récentes les mesures de protection réelles des iguanes, pythons, autres tortues et mygales (Brachypelma Spp). Cependant, vous pouvez acquérir aujourd'hui un reptile en toute légalité, et cela sans mettre en danger les animaux sauvages.

Rappelons également que de très nombreux animaux vendus en animalerie spécialisée aujourd'hui sont issus d'élevages : ils ne sont donc pas habitués à vivre dans la nature, et ne l'ont jamais connue. Dans une animalerie spécialisée, il vous est toujours possible de savoir d'où proviennent les animaux ; normalement il suffit de le demander...JungleShop est là aussi pour ça.

En outre, vous pouvez toujours déclarer votre nouvel animal à la Préfecture ; cela constitue une démarche utile mais pas obligatoire, puisque normalement vos coordonnées doivent figurer dans le registre d'entrées/sorties d'animaux non-domestiques du commerce qui vous vend le spécimen. Vous devez toujours avoir une facture ou au moins une fiche détaillée avec l'animal acheté, qui stipule le nom du magasin vendeur, le nom scientifique de l'animal, le numéro de CITES le cas échéant (Pythons, Boas, Varans, Iguanes...) la date de l'achat, et éventuellement le sexe et le prix de vente.

Enfin, vous n'êtes pas obligé de possèder un certificat de capacité pour détenir les animaux vendus sur le site. Dans le cas contraire, la mention "certificat obligatoire" serait indiquée avec la fiche de l'animal.

Par contre, le commerce vendeur doit possèder ce certificat pour chaque espèce détenue et vendue. N'hésitez pas à le demander lorsque vous faites un achat, même si ca peut paraître déplacé, car cela indique que celui qui vous vend l'animal a de plus fortes chances de connaître réellement le domaine. Et puis sachez enfin qu'aucun reptile ne doit vous être vendu sans le minimum de matériel vital (terrarium+chauffage+éclairage UV si nécessaire+substrat et déco adaptée...) !

Exemples d'animaux protégés par la Convention de Washington :

- L'un des plus répandus (l'iguane) en captivité, mais belle et bien protégé ! et les caméléons comme celui ci-dessous :

Iguana Iguana - 3.7 ko

Iguana Iguana

- Tous les varans sont protégés. Ainsi que les caméléons, que malheureusement tant de vacanciers ramènent dans leurs bagages !

Chamaeleo Calyptratus - 27.7 ko

Chamaeleo Calyptratus

- Sans oublier les Boas, dont le Boa Constrictor Occidentalis qui est en Annexe 1...

- Et tous les pythons.

Python Molurus Bivittatus - 8.7 ko

Python Molurus Bivittatus

- Pour en savoir plus et avoir une liste complète, avec des photos, vous pouvez vous rendre sur notre résumé, non exhaustif.

- Et pour connaître les espèces protégées en France