Accueil > Fiches d'élevage > Les Mygales & scorpions (Arachnides) > Mygales

AVICULARIA METALLICA

ATTENTION : les mygales ne sont pas mortelles ! Cependant, elles possèdent toutes un venin qu'on ne peut retirer à moins de les mutiler mortellement. Elles ont en effet besoin de leur venin pour immobiliser et prédigérer leurs proies, c'est pourquoi il ne faut pas penser (et croire un vendeur sans scrupules) que le venin a été retiré pour rendre la mygale inoffensive ! Certaines espèces sont munies d'un venin assez efficace qui peut faire passer à la victime de très mauvais moments ! Lisez donc attentivement les fiches de chaque espèce. Mais à l'inverse, il ne faut pas tomber dans la psychose : on peut possèder des araignées en agissant de façon responsable, avec une espèce qui correspond à votre niveau d'expérience.

Les Avicularia possèdent des soies urticantes assez efficaces, même si elles ne se frottent pas l'abdomen : c'est en effet au contact que les soies peuvent se faire sentir par quelques démangeaisons plus ou moins durables.

Description : il s'agit d'une mygale vraiment magnifique : elle a une couleur noire généralisée, sauf que de très nombreux poils gris irisés ressortent, lui donnant cet aspect "métallique" et son nom "métallica", et des reflets parassant bleutés. Elle peut devenir assez imposante, et peut atteindre une taille respectable de 15 cm si elle vit longtemps, avec un corps en général et un abdomen en particulier bien gros. Cette espèce peut être manipulée, mais il ne faut pas oublier les soies urticantes qu'elle possède : ceux-ci ont le même effet que le poil à gratter, mais ils restent beaucoup plus longtemps accrochés. Prenez-la donc le moins possible. D'un naturel assez nerveux, elle peut aussi bombarder ses soies urticantes si elle est dérangée. Elle habite naturellement les zones humides de la Guyane et du Surinam, dans les buissons, les broméliacées et les plantations diverses locales. Elle a pour habitude en effet de tisser des tubes de toile dans les annanas et les bananiers, dans lesquels elle est facilement repérable. Les mâles quant à eux sont ceux que l'on trouve souvent sur notre chemin : ils sont plus petits et plus frêles, et sont en perpétuelle recherche de femelles.

Maintenance : Les mygales comme les reptiles, sont poïkilothermes, c'est à dire qu'elles ne peuvent vivre de façon prolongée à des températures trop basses, même si elles sont plus résistantes que les reptiles à priori. Seront nécessaires une hygrométrie égale à 80%, et des températures de 20-22°C la nuit et 26-28°C le jour, avec un gradient thermique si possible qui lui permettra de bénéficier de plusieurs températures dans son habitat : vous verriez alors qu'elle affectionne la chaleur, pour passer la plupart de son temps prés du point le plus chaud. Préférez un chauffage par cordon chauffant (ou plaque chauffante), que vous mettrez si possible à l'extérieur du terrarium, sur une paroi, pour éviter les accidents (brûlures ou sècheresse excessive de l'installation). Si le cordon n'est pas très puissant, vous pouvez le disposer à l'intérieur, mais toujours sur une paroi plutot qu'au sol. Comme les mygales ne demandent pas des installations très spacieuses, il est nécessaire de ne pas mettre de chaleur par le sol, car vous ne pourriez éviter que l'ensemble du substrat, dans tout le terrarium, soit chaud (trop chaud), aidant ainsi le développement rapide et incontrôlable des parasites. En substrat, préférez la tourbe de sphaigne, qui engendre un nombre de parasites négligeable : vous pourrez ainsi le changer 2 à 4 fois par an seulement, si vous entretenez régulièrement l'habitat de la mygale (retirer les restes de repas par exemple). Vous pouvez aussi utiliser certains substrats pour reptiles qu'il faudra changer plus souvent. Les mygales ont besoin d'un cycle normal jour/nuit, cependant les Avicularia affectionnent les endroits bien éclairés (lumineux) : ne les exposez cependant pas à la lumière directe du soleil, sous une fenêtre !

Reproduction : elle est assez facile mais peu fréquente en élevage. La ponte aura lieu environ 5 mois après l'accouplement et l'éclosion 8 à 10 semaines après ; les petits ne ressemblent pas du tout à la mère : ils sont rose clair avec des pattes noires.

Nourriture : insectivore (grillons, blattes, criquets), la mygale peut manger tout ce qui bouge. Cela dit, les insectes sont suffisants.

En résumé :

- Caractère : docile
- Origine : Guyane, Surinam
- Moeurs :Arboricole / Autre
- Biotope : Tropical
- Taille adulte :12 cm
- Esperance de vie : 10
- Nourriture adaptée : insectes

L'envergure d'une arboricole - 6.2 ko

L'envergure d'une arboricole

Vue de face. - 6 ko

Vue de face.

Vue générale - 3.8 ko

Vue générale

Vue du dessus : on distingue bien les soies colorées - 5.9 ko

Vue du dessus : on distingue bien les soies colorées